Xylouris White (GR/USA) + Los Síquicos Litoralenos (ARG) + La maison d’amour (FR/IRA)

Header
Clauser to God, day 2
Title

Xylouris White (GR/USA) + Los Síquicos Litoralenos (ARG) + La maison d’amour (FR/IRA) + installation by Val Macé (B)

Details
20:30
10 €
Venue

Xylouris White (GR/USA) Greek lute player George Xylouris meets Dirty Three drummer Jim White. They move between Indian, Eastern European, African, Middle Eastern, Western, and Mediterranean modes. There is jazz and punk here along with dashes of bluegrass, klezmer, and folk and yet it’s all conveyed seamlessly. 

Los Síquicos Litoralenos (ARG): You’d be forgiven for thinking this Argentinean quartet had actually travelled forward in time from the heyday of Brazilian Tropicalia, heard Torch of The Mystics and immediately headed to the nearest recording studio to produce their debut album, Sonido Chipadelico. The album has been given a helping hand reaching US and European ears via Mark Gergis’ small but perfectly formed Sham Palace label and its wacky (in the best sense), psychedelic and can very satisfyingly often sound like Os Mutantes and Caroliner at the same time.

La maison d’amour (FR/IRA)
An encounter between French and Iranian musicians.
Au printemps 2015 ils commencent à enregistrer pour « La maison d’amour » de premières odes lyriques, des dastgâh-s à deux voix et instruments traditionnels, avant d’être rejoints par Matthieu Ferrandez, musicien d’église mais aussi chercheur en musiques électroniques, pour des Face B aux lisières sidérales en soupirs d’harmonium et orgue analogique.
« La maison d’amour » est réalisé grâce à Okraïna Records, magique corpus 10-inch Vinyl imaginé par Philippe Delvosalle à Bruxelles -

+ installation by Val Macé (B)

Cortès est un temporisateur parti en rentraite, il est instable.

Il viens temporiser une dernière fois un trio d'épaves instrumentales qui ont la capacité de générer des motifs sonores à partir de la variation d'une unité temporel, une sorte de tempo.

Jeune plasticien dont la pratique inclut la sculpture et l’installation, il développe un univers allégorique à partir d’objets ordinaires, parfois animés sous formes de machines ou d’ensembles mécaniques augmentés de technologies électroniques et numériques. Une des particularités de son travail réside dans le contraste tragi-comique entre le chaos apparent de ses assemblages et la précision de leur processus mécanique.

 

running order:
doors 20:30
20:45 La maison d’amour (FR/IRA)
21:15 Xylouris White (GR/USA)
22:15 Los Síquicos Litoralenos (ARG) 

This evening is taking place at Les BRIGITTINES / Petite rue des Brigittines, 1000 Bxl