« Échos de l’indépendance" Paul Destieu

paul destieu
paul destieu
paul destieu

Paul Destieu (fr)

 

Paul Destieu (fr)

Le projet « Échos de l’indépendance » propose l’élaboration d’une partition plastique par le prisme de la photographie. Ce projet de création prémédite une installation qui rejouerait la forme du concert et dont l’interprétation serait confiée à un ensemble de projecteurs diapositives : appareil optique dont le fonctionnement d’automate rudimentaire offre une vision technologique auto-réflexive, singularisant le rapport entre le geste musical et les mécanismes du réflexe.
Le projet se développe en une composition automatisée dans lequel photographie et création sonore se conjuguent en un séquençage audio-visuel percussif, permettant de révéler les mécanismes fascinants du geste sonore et offrant une appropriation de la fondamentale faculté de coordination psychomotrice des différents membres du musicien, ou «expérience d’indépendance».

Paul Destieu vit et tra­vaille à Mar­seille, France.
Ses recherches inter­rogent l’évolution des médias et la place qu’ils occupent dans notre envi­ron­nement actuel. Ses réflexions sont sen­si­blement nourries par l’histoire des tech­no­logies, des lan­gages, du son ou du cinéma. Sa pra­tique de l’image se déve­loppe dans une relation élargie à d’autres médias, à la recherche de nou­velles formes d’expression et de logiques de création par le biais du son, de mises en espace, des outils numé­riques et de l’architecture. Son travail investit de manière trans­versale les ten­sions qui se jouent entre l’émergence et la dis­pa­rition d’outils à dif­fé­rentes époques. Il s’agit alors de pousser ces tech­no­logies dans leurs retran­che­ments, à la limite de leur point de rupture, pour ali­menter autant de sens de relecture de notre his­toire.
Il est à l’initiative d’Otto-​​Prod /​ La Vitrine et par­ticipe à la mise en place d’échanges entre la France et la Slo­vénie ainsi que dif­fé­rentes ini­tia­tives cultu­relles autour de cette dyna­mique.

Paul Destieu et l'équipe d'Otto-Prod seront en résidence de création aux ateliers claus du 26 février au 11 mars 2018.
Une présentation d'une étape de travail sous forme de performance et une vidéo du travail de Paul Destieu seront proposés.